« Écrire, [...] c’est se taire » : du silence durassien

La pratique scripturale de Marguerite Duras, marquée par l’obsession de l’innommable, démontre comment l’auteure se servant du silence, lié à la condition féminine, justifie ses fantasmes, en s’opposant en même temps à la tradition dominante. Suivant la dialectique durassienne, le silence, se manife...

Full description

Saved in:
Bibliographic Details
Main Author: Ledwina, Anna;
Format: Online
Language:fre
Published: Universidad Complutense de Madrid 2019
Online Access:https://revistas.ucm.es/index.php/THEL/article/view/55397

CIC - Centro de Información y Conocimiento Johannes Gutenberg ®